40 ans de scène de Njila : Un show de 4 heures et 45 titres au programme Musique

40 ans de scène et sans aucun ride ! Les chansons de Njila ont toujours ce goût savoureux que ses fans de toujours apprécient et la nouvelle génération découvre avec délectation. Njila, c’est cet homme accro à la musique, notamment à la guitare, et qui ne vit que pour la musique. Il nous raconte son parcours…


Né dans le quartier d’Ambatoroka

« Njila, c’est moi, raconte Richard. Tarika Njila, c’est toujours moi ». Njila est en effet un surnom qu’on lui a donné et il se fait appelé ainsi, sur scène comme dans la vie quotidienne. Njila, en tant que chanteur, est née en 1975. « A cette époque, je jouais de la guitare en cachette. Je n’étais qu’un gamin, mais je composais déjà des chansons sans que mon père ne le sache. Il voulait que je me concentre plus sur mes études », raconte Njila avec nostalgie. C’est à ce moment-là qu’il a rencontré Laingo RAMANOTRONA, un guitariste. Avec l’aide de ce dernier, « Njila I » voit le jour. Ce premier ébauche du groupe participait notamment aux différentes manifestations culturelles du quartier d’Ambatoroka, dont le très renommé Norbert Lala RATSIRAHONANA était le « sefom-pokotany ». « C’est lui qui était le premier à m’aider à me produire devant le public, se souvient Njila. Mais j’étudiais encore à l’époque et j’avais encore peur ».

njila 33

Le jour où Njila rencontrait Poopy…

Vers 1982, poussé par sa passion pour la musique, Njila a décidé de s’y consacrer plus sérieusement. « Njila 2 » est ainsi né, composé de 4 personnes, dont une chanteuse prénommée Voahangy. Mais Voahangy est partie poursuivre ses études à l’étranger vers 1985, et voilà que Poopy va intégrer le groupe. «Mimile, un ami, m’a présenté Poopy. Elle est sa nièce, se remémore Njila. C’était la fille la plus simple que j’ai jamais connue, se rappelle-t-il avec joie, et la plus ponctuelle aussi. Elle a chanté « Vis ta vie » de Jeane Manson, et j’étais tout de suite ébloui ». Après le passage de Poopy, il y a eu aussi « Njila 3 », avec Hery, Mamy, Ramaka, Solofo, Datita Rabeson etc… Mais en fin de compte, Njila reste Njila et il célèbre ses 40 ans de scène ce dimanche 9 avril.

C’est au palais des sports et de la culture Mahamasina que Njila donne rendez-vous à ses inconditionnels, afin de marquer avec lui d’une pierre blanche, l’anniversaire de ses 40 ans de scène. Il chantera, avec ses invités surprises ou déjà annoncés, un répertoire de 40 à 45 titres. Njila promet, donc, un show d’environ 4 heures. « Nous chanterons tous les morceaux déjà connus et souvent demandés par les fans, mais il y aura aussi deux ou trois nouvelles chansons, pour montrer que je n’ai jamais cessé de créer et de composer », annonce-t-il. Ce sera également un grand moment de partage et de retrouvailles. « Cela fait 25 ans que j’ai quitté Madagascar, pour Paris. Le fait de ne pas pouvoir retourner au pays que tous les 5 ans était douloureux pour moi », avoue Njila. Heureusement, il travaille actuellement comme professeur de guitare classique à Mayotte, et compte revenir aussi souvent que cela lui sera possible.

 njila 22

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (107 articles)

Contributeur chez POPMUSE


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter