Erick Manana E

Nom complet :RAFILIPOMANANA Erick Harisolofo
Date de naissance : 1er janvier 1959
Lieux de naissance :Antananarivo
Genre musical :Folk


Guitariste hors pair, chanteur à la voix chaleureuse, Erick Manana (vieux complice de son compatriote l’accordéoniste Régis Gizavo) nous embarque pour des voyages tout en finesse. Direction Madagascar, direct et sans escale.

Subtil et délicat, Erick Manana est un guitariste passionné et un chanteur généreux. Et en plus c’est un beau garçon au sourire lumineux où se retrouve toute la douceur de son pays, Madagascar. Erick Manana (Rafilipomanana est son patronyme entier) a très tôt été captivé par les musiques traditionnelles de son île. Dès la fin des années 70 -il est né en 1959- il fonde le groupe « Lolo sy ny taniry » à Tananarive et rencontre immédiatement un succès populaire. En 1979, il vient s’installer en France dans la région de Bordeaux. Il tourne, joue comme musicien de studio et se forge peu à peu une place au soleil. Mais à sa manière : doucement et sûrement. Il a le talent tranquille.En 1990, il devient le guitariste attitré du chanteur Graeme Allwright (il faut bien vivre.. mais pas en faisant n’importe quoi. Et Erick est un musicien exigeant qui choisit ses collaborations avec soin).

Parallèlement à ce travail de musicien d’accompagnement, il poursuit son travail. Une musique personnelle qui puise son inspiration dans le patrimoine de l’Océan Indien (Madagascar, bien sûr mais aussi les Comores toutes proches). En 1994, il est récompensé par le prix Découvertes RFI. L’année suivante, il crée le groupe Feo Gasy dont le répertoire est fondé sur les polyphonies des Hauts plateaux malgaches. Il faudra pourtant attendre 1997 pour que paraisse son 1er album solo « Vakova », enregistré live lors du festival des Nuits atypiques de Langon.

Libération n’hésitera pas à parler de « performance hantée, dopée à l’émotion » et de le qualifier « d’émule de Crosby, Stills, Nash and Young ayant fait le choix de la spiritualité ancestrale ». L’album est couronné par le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros.Beaucoup d’autres auraient profité de cette brèche pour s’engouffrer vers le succès et la reconnaissance médiatique. Mais Erick n’est pas un homme pressé. C’est un type humble qui suit sa route avec exigence.

Aux paillettes du showbiz, il préfère les duos improvisés avec son frère d’arme, son compatriote, son complice accordéoniste et acolyte de coeur : Régis Gizavo. En mars 1999 est -enfin- sorti « Taniko », nouvel opus d’Erick Manana et hymne à sa terre natale. Cependant sa musique dépasse largement les rivages de son île car, comme le dit Erick en souriant : « Je suis malgache mais je viens de partout ».

Magali Bergès

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (315 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter