jax ravel Musique

Quand il joue de la guitare, même les cordes prennent du plaisir. Jax RAVEL, retenez bien son nom, car il fera bientôt parler de lui. Mais en attendant, il nous a fait l’immense honneur de nous avoir accordé une interview exclusive, une occasion pour nous de vous faire découvrir ce surdoué de la musique.


Bonjour Jax RAVEL, merci de nous avoir reçus.

Bonjour  Pop Muse. Sans problème.

Pour commencer peux-tu nous raconter ta rencontre avec la musique ?

Mon père est pianiste, bassiste, guitariste et chef d’orchestre de bal. C’est lui qui m’a appris les fondements de la musique sur scène et aussi sur papier pour les théories musicales. Et mes oreilles se sont très vite développées. Pour le choix de l’instrument, j’étais attiré par le piano dès le départ.

D’où te vient cette passion pour la musique ?

D’un point de vue scientifique, cette passion est surement la conséquence de l’exposition directe que j’ai eue avec la musique pendant et après ma naissance, sachant que mes parents sont musiciens. J’aime la musique et cela ne s’arrêtera surement jamais. Cette passion pour la musique est partout dans mon ADN. D’un point de vue spirituel, cette passion est, je crois, un gift de Dieu. On a tous des dons différents et donc des passions différentes. Je peux dire que la mienne est probablement orienté sur l’Art en général même si je suis aussi passionné par les Sciences.

Quel genre de musique joues-tu ?  Quelles sont tes références musicales ?

Ma musique est la résultante de mes multiples influences musicales.  Pour mes références musicales : pour le jazz, je peux citer certains de mes artistes favoris : Miles Davis, Sonny Rollins, Herbie Hancock. Coté classique : un peu de Chopin et de Bach. Et évidemment les musiques typiques de mon pays natal : Madagascar.

Qui écrit tes chansons ?

J’ai quelques chansons en Malagasy et en Français mais j’écris surtout en Anglais mais je ne les ai pas encore publiés jusqu’à maintenant. J’adore la poésie, la littérature. Cependant, je n’écris pas des chansons aussi souvent que je compose des compositions instrumentales (excusez-moi pour le pléonasme. Histoire d’être clair.)

Pourquoi tu as choisis de jouer principalement de la guitare basse ?

Le piano a toujours été mon premier et un de mes instruments favoris. Mon histoire avec la basse est inattendue et incroyable: le bassiste officiel dans le groupe de mon père s’est absenté à la dernière minute pour des raisons sans signifiance. Alors que j’ai toujours joué du piano, ma mère, qui est aussi une bonne musicienne et une bonne chanteuse, suggère à mon père de me placer à la basse. J’étais alors probablement âgé de 10 ans.  C’était nouveau pour moi et j’étais très timide mais  mon père était très encourageant et il me soutenait beaucoup par son attitude et ses gestes sur scène. Merci à mes parents parce que je n’ai jamais eu de réel trac quelques années plus tard : j’ai développé un sens de la scène et faire une performance était une joie intense et non de la peur. Et depuis, la basse et moi, on est devenu très complices. Je commence à connaitre ce qu’elle aime et elle aime bien comment je la traite. C’est comme ça que la basse a fini dans mes mains et apparemment, elle est entrée dans ma liste d’instruments favoris et c’est aussi un des instruments que je touche assez souvent.

Combien de single as-tu jusqu’à maintenant?

Des enregistrements se préparent. Je suis patient quand il s’agit de musique. Je prends mon temps pour bien canaliser mes inspirations et idées. Pour en savoir plus, restez connecté et visitez hebdomadairement la page officielle : www.jaxravel.com

Quel est ton meilleur souvenir dans la musique?

Jusque-là,  quand j’ai réalisé que je suis aux USA à cause de la musique et aucunement pour une autre raison, c’est quand même là le plus beau des souvenir que j’ai.

As-tu déjà collaboré avec des artistes de renoms aux USA?

J’ai toujours été chanceux parce que là où je vais, j’ai toujours quelques-uns des meilleurs musiciens du pays autour de moi. Les collaborations futures avec des légendes sont probables vu que j’ai quelques connexions importantes ici et là. Mais on verra. D’ailleurs, cela n’est pas nécessairement mon seul et unique but.  En ce moment, j’ai la chance de jouer et collaborer régulièrement avec des musiciens très prometteurs issus de New York, Californie et des Twin Cities. Le monde va parler de ces musiciens. Ce n’est qu’une question de temps. Et une fois de plus, on vous invite à aller sur www.jaxravel.com pour en connaitre davantage. D’ailleurs, il y a d’autres articles intéressants pour le lecteur sur le site web officiel : allez donc sur la page « Good Stuff » : que vous soyez musicien, fan, amateur, quelqu’un qui aime se cultiver ou autre, vous y trouverez surement quelque chose d’intéressant.

Evoluer aux USA, est-ce pour toi un rêve ?

Pour des raisons qui me sont totalement inconnues, j’ai eu beaucoup de « déjà-vu » lorsque je suis venu ici. En se basant sur la possibilité d’existence des phénomènes paranormaux,  ce n’est donc plutôt pas un rêve, c’est plutôt une réalité mais peut-être dans le sens d’un rêve qui continue. Qui sait ? (rires)

Madajazzcar 2016 va arriver bientôt, peut-on espérer te revoir dans le festival ?

C’est une possibilité mais vu mon actuel emploi du temps, je serai probablement dans les festivals de jazz en Florida et Californie et donc il sera difficile de trouver un planning adéquat.

Quels sont tes projets dans les mois à venir ?

« Jax Ravel Band », mon groupe, est dans ma liste de priorités. Je vais composer encore plus pour le groupe quand j’aurai un peu plus de temps libre. C’est un de mes projets important et qui va voir le jour le temps voulu. A part cela, je continue à jouer dans les festivals de jazz avec quelques noms importants et quelques projets d’enregistrements sont également en cours.

 Un message pour tes fans ou le monde en général ?

Loin d’être parfait, l’être humain peut faire des choses extraordinaires. Il suffit de savoir écouter, observer, appliquer et plus tard, rectifier si nécessaire.

On ne peut pas tout savoir, il faut donc s’entourer de gens positifs, de personnes qui savent de quoi elles parlent et surtout qui aiment bien partager. En général, ces gens-là sont des maitres. Vrais et authentiques.  Je crois qu’on fait tous des erreurs mais ce qui est important, c’est d’apprendre de ces erreurs et avancer dans sa vie et être une bénédiction pour soi-même et son entourage. Evidemment, il y a des erreurs, dont les causes peuvent être anticipées et donc, a fortiori, relativement facile à éviter.  Et pour aujourd’hui, le dernier message sera « Love and Peace». Cela signifie beaucoup et peut changer votre vie. Pourquoi ? N’hésitez pas à aller sur le site web officiel www.jaxravel.com pour savoir pourquoi.

jax ravel

Playlist YouTube.

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (313 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter