jean piso Art & Culture

Quand le petit Jean est né, tous l’ont cru mort. Mais, alors qu’on emmenait son corps, il s’est mis à miauler…
Si bien que l’enfant a hérité du surnom de Piso, le « chat » en malgache.


Geneviève Marot, l’auteur nous raconte à travers son BD « Le tamarinier de Betioky », le parcours de vie du mythique accordéoniste originaire de Tuléar dénommé Jean Piso . Une histoire, qui reflète la vie des enfants du sud de Madagascar en s’appuyant sur de nombreuses anecdotes pour dire avec empathie une enfance à Madagascar, entre enseignants violents, camarades taquins, parents sévères, traditions anciennes et chansons à la mode.

Aujourd’hui, Jean Piso est l’accordéoniste attitré du groupe Ny Malagasy Orkestra, qui porte haut les couleurs de l’île de Madagascar à travers le monde.

Geneviève Marot a fait sa connaissance alors qu’elle accompagnait le groupe sur la route, pour réaliser les visuels de leurs prochains CD et affiches.

Jean Piso lui a conté son enfance : sa découverte de l’accordéon, les jeux, les incidents entre enfants et plus généralement la vie dans un petit village du Sud de Madagascar, Betioky. Et Geneviève a mis ces souvenirs en images…

Une plongée dépaysante dans la vie quotidienne d’un petit village malagasy.

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (313 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter