Lalao Rabeson L

Nom complet :Minoalinoro
Date de naissance :1945
Lieux de naissance :Mahajanga
Qualité(e) :comédienne, auteur et chanteuse
Genre musical :jazz, variétés internationales


Issue d’une famille d’artistes, Lalao Rabeson commence très jeune sa carrière comme comédienne.

A l’âge de 6 ans, on découvre son talent d’actrice dans une pièce théâtrale malgache du Dr Rasamoely-Lala « Ny Fireneko » ( Ma patrie ).
Elle remporte la palme de la « Meilleure Interprète Féminine » avec la même pièce à 10 ans.
Grâce à la ressemblance du théâtre malgache avec les comédies musicales américaines, « on lui découvre un nouveau don, celui de chanteuse … »

A 20 ans, Lalao Rabeson enregistre alors son premier 33 tours avec l’un des meilleurs groupes de Madagascar, Les Railovy.
Elle est alors, sollicitée par de nombreux compositeurs pour enregistrer à la Radio Nationale de Tananarive.

1966 – Elle entre au Centre Albert Camus pour l’interprétation de la version Malgache d’une pièce de Molière, Georges Dandin ( Rabekijana ) et participe à un grand spectacle de son et lumière organisé par RTM ( Radio Tananarive Malgache ) intitulé « Madagascar Tany Mamiko » puis, elle est engagée au sein de la station en tant qu’interprète publicitaire et de théâtre radiophonique.

Lalao Rabeson obtient un énorme succès avec « Matokia », la version malgache d’une chanson de Myriam Makeba « Njilo Njilo » qui lui a valu le surnom de « Lalao Matokia ».

– La chanteuse n’a pas que la voix et la comédie dans la peau, elle est d’autant plus « belle » que la même année, elle est élue « Miss Tourisme de Madagascar ».

– Elle travaille avec les plus grands artistes malgaches : Rabezanany Martin, FARA ( Une autre diva de la chanson malgache ), Mamy Rakotoarimalala…

C’est à la suite d’une rencontre avec Jeanot Rabeson ( pianiste de jazz et arrangeur ), qu’elle interprétera les plus grands succès internationaux ( traduits en malgache par son frère Ihagamainty ).
Cette collaboration fructueuse est une réussite. Lalao et Jeanot Rabeson partent en tournée ( en 1967 ) dans toute la « Grande Île » qu’est Madagascar.
– Dans la foulée, ils enregistrent plusieurs disques chez Decomarmond – le Discomad, dont quelques compositions sont de Tovo Andrianandraina.

– En 1968, ils enregistrent quelques disques à l’île de la Réunion avec Roland Raelison ( auteur compositeur malgache ).

– Ils s’installent à la Réunion et animent ( de 1969 à 1972 ) les soirées de l’île avec le violoniste Luc Donat.
Par la suite naîtra une nouvelle formation de jazz ( jusqu’en 1977 ), composée de Jeanot Rabeson au piano et arragements, Tony Rabeson à la batterie ( dont les débuts sont plein d’espoirs ), Pierre Sim à la basse, et Lalao Rabeson au chant où elle interprétera particulièrement des variétés internationales et de nombreux standards de jazz.

1978 : Lalao s’envole pour Paris et chante dans des établissements et des boîtes de jazz ( bar jazz « Pullman », « Aux Latitudes », le « Fursteinberg » ( Arbuci ), « Le Berkeley », le restaurant « Laurent », l’Hôtel Intercontinental … ).
Elle organise fréquemment pour son public malgache des concerts ( FIAP, Iéna … ).

Décembre 1988 et mai 1989 : Elle entreprend une tournée à la Réunion et à Madagascar.

En juillet 1994, Lalao Rabeson est consacrée à l’occasion du 30ème anniversaire de sa Carrière Artistique avec la participation de nombreux artistes malgaches et le soutien de l’Association « Mada Sur Seine », une soirée inoubliable !

Lalao Rabeson chante Aux Latitudes Jazz Club en janvier 1995 avec Jeanot Rabeson au piano, Dominique Lemerle à la contre-basse et Philippe Combelle à la batterie.

Avril 1998 : Elle retourne à Madagascar pour 3 concerts exceptionnels au MISTY. A la demande de ses fans elle donnera plusieurs concerts supplémentaires à l’Hermitage de Mantasao, CC ESCA, … Novembre 1998 : Elle est invitée à Washington pour une tournée organisé par Madagascar Alliance Inc. Lalao enregistre un nouvel album à son retour « Ho eo akaikinao » ( Tout près de toi ).

Décembre 1998 : Elle repart à Madagascar pour une nouvelle tournée et la promotion de son nouvel album.

1999 : Lors d’une nouvelle tournée malgache, Lalao Rabeson enregistre et produit un nouvel album intitulé « Feheza-Boninkazo » ( Bouquet de Fleurs ).

2000 : Invitation du Lions Club International de Majunga. Lalao rabeson sort un album appelé Hafa ny andro anio ( De nouveaux jours … ).

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (315 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

   Partager
  Tweeter