caylah malala adala Art & Culture

L’on dit, à Madagascar, que la femme est un meuble fragile, « fanaka malemy ». Certains « sexe fort » ont, cependant, une drôle de façon de traiter ces êtres considérés faibles, si l’on en croit les statistiques. Caylah, la slameuse, dénonce celle violence à l’égard des femmes dans son tout nouveau clip…


 Un clip pour casser les tabous

 La violence basée sur le genre est une réalité bien connue dans notre île. En effet, d’après une étude de l’UNFPA, 26% des femmes malgaches subissent les violences physiques, 24% des violences psychologiques et affectives, tandis que 11% sont victimes des violences sexuelles. Consciente de l’ampleur de cette triste vérité, RAZANAJATO Landy Cathia, plus connue sous son nom de scène, Caylah, a décidé de briser le tabou et en parler.  » Ce texte a été écrit pour casser le tabou du  » Ny tokantrano tsy ahahaka » (Ce qui se passe au sein du foyer doit y rester) ; « ny tokantrano fihafiana » ( On doit tout supporter dans le ménage) et « izay tia adala » ( Quand on n’aime, on ne raisonne plus). Il est temps d’en parler », nous confie t-elle. Et le rendu est bouleversant ! Avec sa voix un tantinet enrouée, Caylah pénètre le coeur de ceux qui l’écoutent, retient leur attention… Et le message passe.

Un clip bouleversant

 « Malala adala » est le premier single de Caylah, en collaboration avec M.E.N, un groupe de spoken word malgache. Le texte en soit est déjà poigant et criant de vérité ; la voix de Caylah résonne autant comme un cri de détresse qu’un cri de révolte ; mais lorsque l’on y ajoute les images du clip, on peut y laisser couler des larmes ! Cela s’explique : « Je suis féministe, déclare Caylah. La femme n’a pas encore sa place dans la société et est seulement vouée à devenir mère, à se marier, à avoir des enfants. C’est pour cela que des femmes sont victimes de violence… Les femmes sont aussi des êtres humains qui méritent le respect dans tous les domaines. Je voulais rendre hommage à toutes les femmes du monde, à travers ce texte »

 

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (107 articles)

Contributeur chez POPMUSE


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter