Miharitiana ANDRIAMITANTSOA : L’incorrigible rêveur aux multiples talents Art & Culture

Si le talent était de la folie, Miharitiana ANDRIAMITANTSOA est atteint d’une folie majeure ! En effet, ce jeune garçon d’à peine 18 ans possède plus d’un tour dans son sac à talent. Découvrons le profil de celui qu’on connait aussi sous les pseudos Enjana ou encore VBT.


 Humoriste sur le net

On l’appelle par son nom de scène Enjana, lorsque Miharitiana fait du podcast, du slam ou du spoken word. Dans le domaine de la photo et de la vidéo, en revanche, il endosse l’acronyme VBT. Depuis son plus jeune âge, il a rêvé de devenir humoriste.  » Mais je ne pouvais pas m’offrir le luxe de faire un gros matraquage ou bien faire des « featuring » avec des stars pour me lancer, d’autant plus que je ne connais personne dans le monde du showbiz, explique Miharitiana. C’est ainsi que le podcast m’est venu à l’idée. C’est encore un terrain très libre pour tout les jeunes« . Notre jeune podcasteur s’inspire notamment des grands YouTubeur, à savoir Norman et Cyprien. Les voir cartonner sur le net lui a fait pris conscience que désormais, il n’est plus obligatoire de faire de l’humour en montant sur scène. Cela dit, Miharitiana reste un très grand admirateur de Mr Bean (Rowan Atkinson), de Louis De Funès et d’Anthony Kavanagh. Son truc à lui, c’est de parler de la vie quotidienne en clashant le comportement de certaines personnes.

Miharitiana ANDRIAMITANTSOA 3

Le slam dans le sang

Pour ce qui est du slam et du spoken word, Enjana s’y adonne depuis 3 ans. Sa passion pour cette forme de poésie a débuté avec des cours de guitare, lorsque Miharitiana était encore en classe de 5ème. « Ma mère a tellement dépensé pour mes cours de guitare, que je me suis dit qu’un jour, tout cet argent​ dépensé engendrera des bénéfices », raconte le jeune prodige. Pour s’exercer et s’inspirer, Miharitiana écoute Raboussa, Grand Corps Malade, La fouine ou encore Eminem. Et en 2014, il a participé à un atelier slam, à l’Alliance Française d’Antsirabe. « Je me sentais tout de suite à ma place quand j’ai lu les premiers textes que j’ai écris« , commente t-il.

Miharitiana ANDRIAMITANTSOA 4

Un court métrage en préparation

La passion pour la photo et la vidéo s’est aussi réveillé très tôt chez VBT. Il a fait ses premières photos, à l’âge de 12 ou 13 ans, avec un téléphone.  » Je ne fais pas de la photo parce que c’est tendance. Cette passion, je l’ai déjà eu depuis de années. Je ne concours avec personne dans ce domaine, j’y vais calmement selon mes idées et ce que je veux exprimer » s’exclame haut et fort Miharitiana. Ce jeune photographe a d’ailleurs déjà des idées bien arrêté sur le sujet.  « Je ne fais pas beaucoup de portrait, mais plutôt des paysages et surtout des photos conceptuelles et artistiques. J’ai choisi moi-même cette voie et  j’adore. Je vis juste mes rêves« , lance t-il avec fierté. En effet, incorrigible rêveur, il traduit ses songes et ses visions dans ses réalisations. Même si Miharitiana se considère encore comme un simple amateur dans l’art de la photographie et de la vidéo, il essaie toujours de se démarquer. Notons qu’il a déjà sorti un court métrage, en collaboration avec ses amis Mickael RANDRIANASOLO et Jade ANDRIANJAKA. Un autre court métrage est en préparation. Celui-ci​ va s’intituler « the Kidnapping », nous confie VBT.

Miharitiana ANDRIAMITANTSOA 4

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (107 articles)

Contributeur chez POPMUSE


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter