Rootsikalo R

Puisant ses sources dans une ambiance cosmopolite, Rootsikalo voit le jour en Septembre 2004 à Ambodin’Isotry, un quartier populaire et sensible d’Antananarivo, Madagascar. Le jeune groupe est alors composé de 3 chanteurs : Dred Gaigka, Jahzah et Bioby. Influencé par le reggae jamaïcain imprégné de nouvelles sonorités urbaines, Rootsikalo affûte son répertoire et sa technique vocale jours et nuits grâce aux chants improvisés entre amis dans les couloirs de la cité. Armé de motivation, s’inspirant de son quotidien et des réalités sociales dont il est témoin, Rootsikalo se singularise et se distingue des autres artistes de reggae du pays par la recherche permanente de mélodies nouvelles, par la précision et la finesse de ses harmonies vocales, emportées par la voix unique de Dred Gaigka, elle même complétée avec perfection par celle de Jahzah.


En 2006, les 3 amis se lancent à la rencontre du public local en diffusant leur premier album intitulé Dingana Voalohany (Premiers Pas). Le succès est au rendez-vous et Rootsikalo se voit partager la scène avec de grands groupes nationaux comme lors de la célébration de la Fête de la Musique en juin 2006. Le groupe multiplie les dates à Tananarive dont le concert sur la Place d’Ambohijatovo dans le cadre d’une semaine de sensibilisation contre le Sida ou celui dans le cadre d’une action de prévention des jeunes contre la toxicomanie au Palais des Sports et de la Culture en 2009 (7000 spectateurs). En 2013, Rootsikalo sort des frontières Malagasy et est invité à un Festival de reggae à Saint Rose (La Réunion) où il croise des grands noms du Reggae comme le jamaïcain Johnny Clarke.

En 2011, Rootsikalo fait la rencontre de Pana Reeve (auteur, compositeur et manager du groupe Dynastie Mozika) avec qui il développe un projet de collaboration artistique qui se concrétisera par la naissance du Collectif MALAGAS’TAFARAY. C’est à ce titre que Dred Gaigka et ses complices iront représenter le Reggae Roots Malgache lors Uprising Roots Reggae Festival de Sainte Rose, en Mai 2013.

Comme la plupart des artistes locaux, si Rootsikalo compose ses chansons avec des instruments de musique, il est contraint, par faute de moyens, de se produire uniquement en sound-system (un DJ joue les instrumentaux sur lesquels ils chantent). C’est lors de l’un de ces sound-systems, en septembre 2011, que Gaigka rencontre Kwaame, un batteur qui participe à la remise en place du groupe One Lova Band. One lova Band, backing band très connu sur la scène reggae malgache, a justement pour but de permettre à des chanteurs de jouer en live avec des musiciens. Rootsikalo découvre alors le plaisir de jouer « live » lors d’un concert au Jao’s Pub, où ils font la première partie de Mashmanjaka et Shao Boana, ainsi qu’au festival Hetsik’Iray » au LMA (Lycée Moderne Ampefiloha) en 2012.

En 2013, Bioby, l’un des chanteurs de Rootsikalo, doit quitter Madagascar pour des raisons professionnelles à destination de l’Île Maurice.

Dred Gaigka et Jahzah décident de continuer l’aventure. En 2015, Shao Boana, artiste renommé à Madagascar, devient manager du groupe qu’il encourage à se lancer dans la production d’un second album.
Doté d’un esprit toujours positif et dynamique, Rootsikalo est un groupe de reggae original et authentique qui possède tous les atouts pour évoluer et représenter le reggae malgache sur la scène internationale.

Formation:
Todisoa Michel HERIMANANA aka Dred Gaigka : Lead Vocal Percussion : niveau élémentaire Guitare : niveau de base

– Patrick Romuald HACHANI aka JahZah : Vocal & Raggamuffin’, guitare

– Tony Rabarison: guitare basse, guitare électrique

– Tsiry Hajavola : Lead guitar, guitare basse, kabôsy, Harmonica, clavier

– Arnaud Boisard a.k.a. Kwaame : Batterie – RANDRIANANDRASANA PATRIOTE FAHAFAHANA a.k.a. NYKAFA, PERCUSSION -Yanvinjahri Masindrazana a.k.a Shao Boana : Manager

Expérience Professionnelle
2004 : Formation du groupe Rootsikalo par DredGaigka, JahZah et Bioby (Reggae, Dancehall, Dub, …)
2005 : Sortie du premier album « Dingana Voalohany » (Premiers Pas) aux sonorités urbaines (Dancehall, Reggae Roots,…)
Depuis 2006 Participation à plusieurs shows régionaux : Fête de la Musique

2006, la semaine de sensibilisation du sida en 2007, 50è anniversaire de la Cité d’Ampefiloha, …. Musiciens accompagnateurs d’artistes et chanteurs de notre région Représentant de Madagascar lors du Festival de reggae à La Réunion – Saint Rose en 2013 (Sainte Rose Uprising Roots Reggae Festival).

Concerts / Spectacles :
2006 : Fête de la musique / Cité Ambodin’Isotry / Antananarivo
2007 : Sensibilisation contre le Sida / Jardin d’Ambohijatovo / Antananarivo
2008 : 35e anniversaire de la Cité Ampefiloha / Cité Ampefiloha / Antananarivo
2009 : Prévention des Jeunes contre la toxicomanie / Palais des Sports et de la Culture – Mahamasina / Antananarivo
2010 : « Manala azy vita Bacc » / Pharaon super club – Ambohidahy / Antananarivo
2011 : « Sound System » / Le Pub – Ambatonakanga / Antananarivo
2012 : « One Love » / Jao’S Pub – Ambohipo / Antananarivo
2012 : « Hetsik’Iray » / LMA (Lycée Moderne Ampefiloha) – Ampefiloha / Antananarivo
2013 : Uprising Roots Reggae – Festival de reggae à Sainte Rose, La Réunion 2014 : UNITY CONCERT/ANALAMAINTSO/ANTANANARIVO
2014 : Fianar Reggae Festival /Fianarantsoa/Antananarivo
2015 : NEW ROOTS AND REGGAE/PUB AMBATONAKANGA/ANTANANARIVO
2015 : Fianar Reggae Festival /Fianarantsoa/Antananarivo

Liens internet :
Page réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/RootsikaloOffishall
https://www.youtube.com/watch?v=3Q8hEtgjN6Q

Concerts :

http://www.lemurecords.com/cms/index.php/actualites-concerts-a-spectacles/107fete-de-la-musique-ambiance-ambiance.html
http://www.craam.mg/cms/article/56/578

Musique :

https://www.youtube.com/results?search_query=rootsikalo

https://soundcloud.com/search?q=rootsikalo

Biographie online :

http://www.runmuzik.fr/ressources-168/muzikannuaire/groupes/rootsikalo.html

http://www.craam.mg/cms/artiste/musique/273

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (313 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter