Sahra CREATION se lance à grand pas dans l’univers de la mode Art & Culture

La grande île ne manque pas de jeunes talents, lorsqu’il s’agit de création artistique. Sarah Jemima RANDRIANTSILAVINA est un nouveau nom dans le domaine de la mode, mais elle a déjà un avenir très prometteur. Ambitieuse, elle compte aller très loin dans sa passion…


« Gasy ts’Art », une collection de 15 créations

A première vue, Sarah est un peu timide, simple et discrète, mais en son for intérieur, elle bouillonne de créativité. Cela fait déjà trois ans qu’elle s’est mise à créer des vêtements pour la gente féminine de son entourage, mais c’est seulement maintenant qu’elle a décidé de partager ses créations au grand public. En effet, ce styliste qui signe sous la griffe Sahra CREATION organise, pour la toute première fois, un défilé de mode. Cela se déroulera au Centre Germano Malagasy Analakely, le samedi 18 février prochain, à partir de 15 heures.  Cette collection, qu’elle a intitulée « Gasy ts’Art », sera composée de 15 créations dédiées spécialement aux femmes, car jusqu’à maintenant, notre jeune styliste n’a pour muse que la gente féminine. Et pourquoi Gasy ts’Art ? “Parce que pour cette collection, je n’utilise que le « soga » et le « gony », explique Sarah, et ce sont des matières typiquement malgaches. Mais d’une manière générale, je peux exploiter toutes les matières qui me tombent sous la main ”, souligne-t-elle.

sahara
Sarah Jemima RANDRIANTSILAVINA

Un défilé de mode gratuit pour tout le monde

Sarah Jemima RANDRIANTSILAVINA n’a pas hérité son talent d’un membre de sa famille. Sa passion pour la mode et la création s’est révélée lorsqu’elle a vu les œuvres d’une grande styliste malgache de renommé mondiale, qui n’est autre que Marie-Laure Jaomatana. « J’ai parlé avec Marie-Laure et elle m’a dit qu’elle est partie de presque rien, raconte Sarah. Actuellement, elle est devenue un styliste mondialement reconnu. J’aimerais devenir comme elle », dit-elle avec son sourire à la fois timide et plein d’espoir.  Ainsi, pour débuter, Sarah va porter sa création sur l’estrade du CGM. Elle partagera la scène avec deux autres jeunes talents, à savoir T & M création et Jo Style. Ce défilé de mode sera ouvert gratuitement au public, car Sarah veut prouver que le stylisme est à la portée de tous. « On hésite à nous solliciter, nous les stylistes, parce qu’on croit toujours que nos créations, qui sont uniques, coûtent trop cher, regrette-t-elle. Mais ce n’est pas forcément le cas. Je peux créer quelque chose à partir de 50.000 Ar, les tissus et les fournitures compris ».

 affiche
Défilé de mode Sahra Création au CGM

Une maison de la mode en perspective

Pour arriver à créer des vêtements uniques, Sarah a, bien sûr, suivi des cours de coupe et couture. Mais avant tout, elle est juriste et jeune entrepreneur. Elle fait, en outre partie des 20 jeunes sélectionnés par l’American Center, en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre d’un projet qui s’appelle « Entrepreneurship Training », pour son projet d’ériger une « maison de la mode ».  Pour le moment, son petit atelier n’emploie que 3 personnes, mais elle souhaite vivement trouver des collaborateurs pour financer son projet et ouvrir sa maison dédiée à la fashion sphère. Ceux qui sont intéressés peuvent, d’ailleurs, trouver son projet affiché à l’American Center Tanjombato. Tandis que ceux qui veulent voir de leurs propres yeux les œuvres de Sahra CREATION, sont attendus au CGM.

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (107 articles)

Contributeur chez POPMUSE


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter