selkies Musique

A la manière de quelques uns, les Selkies savent apprivoiser le Jazz et lui donner une certaine couleur teintée de world et de soul musique. Douces sans êtres faibles, les Selkies revêtent sur leur peau une arme intelligente. Leur propre musique.

Découvrez notre interview avec les Selkies, composé de Nirina RAKOTOMAVO, Céline Boudier et Cynthia Abraham.


Bonjour ! Pouvez-vous nous raconter comment s’est formé le groupe ?

Bonjour, le groupe s’est formé il y a 2 ans maintenant, j’avais plusieurs idées de compositions et d’arrangements pour 3 voix, j’ai donc fait appel à la chanteuse Céline Boudier avec qui j’ai commencé. Nos deux univers s’unissaient parfaitement, c’était donc une évidence pour nous de collaborer ensemble, Céline à l’écriture, moi même à la composition. Nous avons ensuite rencontré la chanteuse Cynthia Abraham lors d’un de ses concerts. Lorsque nous l’avons vu chanter, nous nous sommes dit que nous voulions absolument travailler avec elle! Alors voila tout, le son de Selkies est donc la fusion de nos 3 univers musicaux.

Pourquoi le choix du nom du groupe ? Quelle est la vraie signification de « Selkies » ?

Les Selkies sont des créatures imaginaires, des sortes de sirènes qui selon la légende dansent à la lueur de la lune. Lorsque nous avons découvert cela, le coté mystique de cette histoire nous a tout de suite plu, nous nous sommes dit que ça collait vraiment bien avec l’atmosphère musicale de notre groupe, ainsi que ce que nous voulons émaner sur scène.

Quel est vraiment votre genre musical ?

Nous avons toutes les trois grandit et intégré beaucoup d’influences musicales différentes, ce qui fait la diversité musicale de Selkies.
Je dirais que c’est un mélange de Jazz, de musiques du monde, et de soul.

Y a t-il des artistes ou groupes qui vous inspirent ?

Oui, il y en a énormément ! Noa, Avishai Cohen, Pat Metheny, Tigran Hamasyan et pleins d’autres encore…

Comment procédez-vous pour écrire vos chansons ?

Quand mélodie me vient en tête je l’enregistre avec mon téléphone, car l’inspiration peut se présenter à n’importe quel moment! Ensuite je chante cette mélodie en essayant de lui trouver une suite en m’accompagnant au piano… Je la ré-enregistre ensuite en tant que maquette pour créer l’arrangement du morceau, c’est comme cela que naissent ensuite les compositions :)

Nous avons beaucoup apprécié « Amandla Wezwi (La puissance des voix) ». Parlez-nous un peu de cette chanson. C’est en quelle langue exactement ?

Le titre est en Zoulou! Mais ce que nous chantons sont des onomatopées! Mais beaucoup de monde nous posent cette question! (rire).

Y a-t-il un titre en particulier qui vous touche le plus ?

Chaque titres ont leurs propre couleurs, et dégagent à eux mêmes des atmosphères différents… Il y a un fil conducteur entre eux, c’est comme une histoire que nous racontons, chaque pages d’un livre que vous lisez est important, car chaque détails compte et peut vous permettre de ressentir ou d’imaginer des choses à votre manière, c’est comme cela que nous abordons notre concert.

Quel est votre meilleur souvenir depuis la création du groupe ?

Il y en a pleins, mais je dirais le jour ou nous avons fais notre premier concert et nous étions fière de présenter notre projet après tant de travail!

Avec quel artiste souhaiteriez vous collaborer ?

Pat Metheny, Gretchen Parlato!

Combien de single avez-vous jusqu’à maintenant et comptez-vous produire un album en studio ?

Nous sommes en trains de préparer un EP qu’on enregistrera courant 2016 !

Quels sont vos projets pour les 2 mois à venir ?

Continuer à faire des scènes pour promouvoir notre musique, et vous transmettre de la joie et du bonheur.

 

Nous remercions les membres groupes pour le temps qu’elles nous a consacré. On  leur souhaite une très bonne réussite dans leur aventure.

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (313 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter