Teta T

Nom complet :Claude Teta
Date de naissance :8 avril 1967
Lieux de naissance :Ampanihy
Genre musical :Tsapiky
Site web :http://www.teta-madagascar.com


Claude Teta, né le 8 avril 1967 à Ampanihy, dans le sud de Madagascar. De l’ethnie des « Mahafaly » (Heureux).
Son père était musicien (accordéoniste) mais exerçait des travaux manuels pour subvenir aux besoins de sa famille. Sa mère restait au foyer.
Deux de ses quatre frères sont guitaristes mais un d’eux est décédé il y a quelques années. « Teta » et sa famille ont toujours baignés dans un univers de musique traditionnelle du grand sud malgache.
Le « Tsapiky » est le nom du style donné à cette musique qui rythme et conte les valeurs et coutumes des « Mahafaly ». La famille jouait souvent dans des « bals poussières » et cérémonies (mariage, décès, circoncision…).

Teta est scolarisé jusqu’en classe de sixième et arrête ses études (les études coûtent cher pour une famille nombreuse) et se consacre à la musique. C’est à ce moment la, à l’âge de 13 ans, qu’il adopte définitivement la guitare comme instrument de prédilection. Naturellement doué selon ses proches, il anime bientôt seul de nombreuses fêtes traditionnelles. En 1988, il fonde son premier groupe de Tsapiky « Manga Fototsy » En 1990, un deuxième, un quatrième en 1992, un autre encore en 1994.
A Madagascar, la dure réalité de la vie fait qu’il est difficile de maintenir un groupe très longtemps. La musique ne rapporte pas assez et de nombreux musiciens sont souvent obligés de travailler en mettant de côté leur passion. C’est en 1997 que la formation « Teta » nait. Cinq éléments qui parcourent le sud malgache.

Teta a réalisé trois enregistrements de quelques morceaux avec des studios locaux mais la production ne s’est limitée qu’à une centaine de disques principalement vendus lors des concerts et déplacements à Madagascar. Il joue souvent avec D’Gary avec qui il partage cette technique de jeu de guitare bien particulier. En 2007, Teta commence une carrière solo. Il aspire à une recherche musicale qui l’amène à nous révéler le guitariste qu’il est. Les paroles de ses chansons parlent des valeurs qui sont importantes à ces yeux. Ce sont plus des messages chantés que des textes de chanson. Il multiplie ses expériences à Tananarive, rencontre et joue souvent avec Silo (pianiste jazz) et d’autres bassistes et guitaristes pour élargir ses horizons. En fin 2007, il rencontre François TURLAN, fondateur et responsable de l’association Balafomanga qui lui propose de travailler avec lui sur cette nouvelle inspiration. Une maquette, « any aminao any », est réalisée à Tuléar dans le studio de l’association de février à Avril 2009.

Source : http://www.teta-madagascar.com

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (313 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter