tija malagastar Musique

Tiija, certains reconnaitrons immédiatement ce nom, pour les autres, retenez le bien car c’est un des acteurs les plus actifs pour la promotion de l’art et de la culture malagasy en France. Bien qu’il vive en France depuis son plus jeune âge, Tija est bel et bien un malagasy qui est né à Madagascar. Il est jeune, très jeune même mais il a bien sa tête accrochée à ses solides épaules et c’est déjà un entrepreneur, ou du moins à en devenir. Suivez bien son histoire passionnante.


Il a commencé le showbiz à l’âge de 17 ans en tant que beatmaker, imaginez-vous ce talent !? Il vendait ses instruments en suite pour se faire de l’argent. Il avait certes du talent dans la musique, et d’ailleurs il avait déjà écrit quelques titres mais avec les aléas de la vie, il a dû interrompre ses projets de devenir chanteur en 2009.

Il reprend la musique en 2012 mais cette fois ci en tant que producteur. Il trouve la route du suces en produisant un titre avec le clip du groupe Thé Misy’z. En fait, c’était le facteur déclenchant de sa carrière en tant que producteur et manager d’artiste car du fait du succès de ce clip, il gagne en popularité et en notoriété dans le milieu en France. Tout va aller très vite pour lui après cette réalisation car il produit une marque qui se nomme MBMG en référence à son label qui sera véritablement le levier qui le propulsera définitivement dans la cour des grands.

L’histoire continue jusqu’à la naissance de Malagastar Prod, encore un projet grandiose de notre surdoué du showbiz. Pour cette fois, Malagastar Prod constitue un véritable conglomérat de divers composants comprenant un site internet mondialement visionné, une chaîne de beauté, une marque de vêtement et deux artistes. Mais également un label Malagasy Street Label, un concours de beauté et plusieurs partenariat en France dont un avec une société de Limousines et studio d’enregistrement.

malagastar

Si ça mesdames et messieurs, ce n’est pas de la réussite, alors il faudra redéfinir ce mot car il a probablement un autre sens. Mais en attendant, cela nous fait toujours plaisir de vous raconter les histoires des malagasy qui entreprennent dans le domaine de l’art et de la culture malagasy à l’étrangers et qui réussissent !

Petit bonus, voici un extrait de son interview, pour que vous puissiez mieux faire connaissance avec lui !

Photo © Daniel Parisot

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (315 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter