tsiliva T

Date de naissance :1982
Lieux de naissance :Morondava
Qualité(e) :Auteur, compositeur
Genre musical :Kilalaky
Page Facebook :https://www.facebook.com/pages/TSILIVA/134125855260?ref=ts&fref=ts


Auteur et compositeur, il a commencé la musique à l’âge de 10 ans. Totalement inconnu du grand public, il se lance en 2004 dans le kilalaky, musique de sa région, le Menabe. Immédiatement il fut un gros coup de cœur du public malgache.

Né en 1982. Tsiliva joue de la musique dès l’âge de dix ans, bercé par les chants évangéliques interprétés par les membres de sa famille à Morondava, où il a passé son enfance. Il s’initie alors à la batterie et semble avoir trouvé son instrument de prédilection. Il jouera aux côtés de quelques groupes de renoms, célèbres surtout à Morondava et ses environs, tels que « Calypso, Cabaleros, Tsy Rangoty, Hazomanga, Mantalys ou encore Diddot Prod ».

Poussé par une envie insatiable d’élargir ses horizons, Tsiliva intègre une troupe de théâtre qui lui permettra de se découvrir de réelles dispositions pour la danse ainsi qu’un talent inné pour la comédie.

Toujours sur sa lancée, il accompagnera des artistes tels que « Tearano, Terakaly, Dadah De Fort Dauphin », mais malgré ce début de carrière gratifiant, Tsiliva souhaite plus. C’est alors qu’il décide de se lancer dans le kilalaky, genre de musique rythmé par des instruments comme le kabôsy, le djembé, la guitare basse ou la batterie et qui se danse à la queue leu leu.

Tsiliva révolutionne le kilalaky en le remettant au goût du jour et sort un premier single en Décembre 2004. « Oh le Tsiliva » fait un carton sur les ondes radio. Ses chorégraphies étudiées, son talent de compositeur ainsi que ses qualités de « Show man » n’auront pas fini d’éblouir un public enfiévré et conquis, qui confirme la popularité de l’artiste en le consacrant « Roi du Kilalaky ».

Ainsi, après 10 années de carrière à Madagascar et du succès dans les musiques tropicales, Tsiliva prend une nouvelle direction plus internationale avec un répertoire orienté afrobeat / funk, certainement moins typé mais qui met plus en valeur sa voix rocailleuse.

Source : http://libertalia-music.com/

Photo : Libertalia Music Records

Réagissez sur Facebook !

Recevez notre newsletter, déjà 2500+ inscrits


Écrit par (313 articles)

Contributeur principal chez POPMUSE, résidant à Mada bien sûr, je suis sur Tanà actuellement. N'oubliez pas de me suivre sur facebook @popmuse.mg et twitter @popmuse_mg.


  À découvrir en vidéo

Asampinga : Une danse traditionnelle oubliée, réveillée par les jeunes ASVA





Voir d'autres vidéos + 

ou abonnez-vous à notre chaine YouTube

   Partager
  Tweeter